L’Équipe : La répression patronale en marche !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager cette page

Notre syndicat, Info’Com-CGT, revendique avoir organisé l’envahissement du plateau de L’Équipe TV le mercredi 2 mai pour dénoncer le plan de licenciements – 26 journalistes de L’Équipe menacé.es – et son projet de rédaction unique fait en dépit du bon sens. Suite à cette initiative syndicale, la direction tente de licencier trois de nos camarades, dont le délégué syndical et son remplaçant, qui ont assisté à cette initiative. Cette décision est scandaleuse. La liberté d’expression et les libertés syndicales sont en danger dans cette société.

Que peut reprocher la direction à nos camarades ? Rien ! Si ce n’est l’intervention orale de notre délégué syndical sur le plateau lors de l’émission, L’Équipe du Soir, retransmise en direct. Nos camarades de L’Équipe nous ont-ils ouvert des portes ? Non. Nous, syndicalistes de la profession, non salarié.es de L’Équipe, sommes entré.es par la grande porte d’entrée et avons pu accéder jusqu’au plateau TV sans souci. Du matériel aurait-il endommagé ? Aucun ! Des salarié.es de L’Équipe auraient-ils été agressé.es ? Non ! Des salarié.es de L’Équipe nous ont-ils aidé à pénétrer illégalement ? Non !

Cette initiative n’a pour seul responsable notre syndicat, Info’Com-CGT ! S’attaquer comme le fait la direction à nos camarades salarié.es de L’Équipe ne vise qu’à faire taire toute contestation de leur politique inique et violente.

En conséquence, Info’Com-CGT appelle les salarié.es de la presse quotidienne nationale à exprimer leur solidarité contre la répression patronale à L’Équipe et à contester les plans de licenciements et la mise en place d’une rédaction unique.

 

RASSEMBLEMENT
Vendredi 18 mai • à partir de 14 heures
4, cours de l’Île-Seguin • Boulogne

 

Télécharger le communiqué :

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter