Philippe Martinez : « Le Code du travail n’a pas besoin de principes, il a besoin de règles »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager cette page

Le président de la République, le Premier ministre, le ministre de l’Economie, des représentant-e-s de la droite… n’ont de cesse de faire de la surenchère : tous les droits des travailleur-euse-s doivent être remis en cause pour augmenter les richesses du patronat et des actionnaires.