L’Equipe : « La NAO tambouille, ça suffit… »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager cette page

Les négociations annuelles obligatoires sur les salaires 2014 à l’Equipe virent à la tambouille, la question de l’augmentation des salaires étant devenue tabou pour la direction. Info’Com-CGT revendique une augmentation de 2 % pour tou-t-es.

« LA NAO TAMBOUILLE,
ÇA SUFFIT… »

Lors de la réunion NAO du 30 avril 2014, notre syndicat a réaffirmé et défendu son cahier revendicatif, surtout la question concernant une revalorisation pour tous les salariés du salaire de base de 2 %.

Pour nous, il est temps de sortir de cette spirale de négociations des NAO où, depuis 2009, la direction comme le SPQN, n’entendent plus revaloriser les salaires de base de tous les salariés. Même l’indice de l’inflation (INSEE) n’est plus un élément de référence à leurs yeux.

C’est pourquoi, à chaque échange avec la DRH, nous réaffirmons ses revendications. Seulement la direction nous laisse entendre que nous ne sommes pas conscients des résultats de
l’entreprise.

Mais comme nous le rappelons à cette même direction, la SAS L’Equipe fait bien partie d’un groupe qui distribue chaque année des dividendes à ses actionnaires, quand, pour les salariés de ce même groupe la participation et l’intéressement ne sont plus que de lointains souvenirs.

Ou quand,à la fin du processus du PSE (2012-2013), ce sont plus de 80 salariés qui auront quitté l’entreprise pendant que le groupe Amaury dans la même période rachetait les parts d’actions de M. Lagardère pour plus de 93 millions d’euros. Le premier trimestre 2014 reste toujours aussi florissant pour le groupe puisque celui-ci investit à tout va pendant qu’on nous rejoue lors de cette réunion NAO la symphonie pathétique (N° 6, Tchaïkovsky)…

Comme nous l’avons exprimé à la DRH lors de cette réunion, « La NAO tambouille, ça suffit. Il est temps de revenir à de véritables négociations et dans la branche basées sur le respect des salariés : augmentation de salaires pour tous (CDI, CDD et pigistes), conditions de travail… »

Il serait tabou en 2014 de revendiquer des revalorisations de salaire sur la base de l’indice INSEE, pour tous les salariés, il serait tabou de demander une prime dite « de rattrapage » pour les dix années passées, il serait tabou d’aborder réellement l’égalité homme/femme et aussi d’exiger à travail égal salaire égal…

Ne nous laissons pas endormir par le discours bien huilé depuis 2009 de la direction et que tous les DRH tiennent dans leurs entreprises.

Nos revendications sont justes et légitimes.

Peut-être que le fait d’exposer et de défendre nos positions amènera la direction à retarder ses conclusions. Mais celle-ci reste campée sur son périmètre d’augmentation par une enveloppe.

Comme le dit la direction « Je ne ferme pas la porte… », mais n’est pas forcément à l’écoute de nos revendications…

La prochaine réunion aura lieu le Lundi 12 mai.

SOUTENIR NOS REVENDICATIONS, C’EST SOUTENIR VOTRE POUVOIR D’ACHAT